Passer au contenu principal

Foundation Year

Une année préparatoire à l’étranger

Qu’est-ce qu’une Foundation Year ?

Si de nombreux étudiants souhaitent partir étudier à l’étranger, il est parfois nécessaire de faire une année de préparation pour mieux réussir ses études par la suite.

Une Foundation Year est une remise à niveau académique et/ou linguistique, pour augmenter vos chances d’intégrer le Bachelor (Licence) de votre choix. Que vous soyez en quête d’une mise à niveau linguistique, d’une année en plus pour réfléchir à votre orientation, d’un programme de mise à niveau académique ou encore d’une préparation élitiste en vue de présenter des grandes universités, les Foundation Year sont de vrais tremplins !

A qui s’adresse La Foundation Year ?

Typiquement, cette année s’adresse aux personnes, qui se reconnaissent dans l’un des cinq scénarios suivantes :

  • Vous souhaitez poursuivre vos études au niveau Bachelor à l’étranger, mais votre niveau de langue ne vous le permet pas encore. Dans ce cas, une année de préparation vous permettra renforcer votre maîtrise de la langue, en vue d’intégrer le cursus universitaire par la suite.
  • Vous hésitez encore quand à l’orientation que vous souhaitez prendre après le Bac. Une Foundation, c’est aussi l’occasion d’essayer différentes matières, tout en rencontrant de nouvelles personnes et en récoltant de nouveaux avis. C’est une année en plus pendant laquelle vous pouvez pousser votre réflexion sans rester immobilisé sur le banc de touche. Vous gagnerez de nouvelles compétences et améliorerez votre niveau de langue, tout en précisant votre avenir académique.
  • Vous êtes encore un peu trop jeune pour entamer de suite un cursus universitaire. Obtenir son Bac à 16 ans, c’est très bien, mais beaucoup d’universités n’acceptent pas d’étudiants qui ne sont pas encore majeurs. Une année de préparation académique permet de combler cette année de manière constructive. Vous apprendrez la vie étudiante, gagnant ainsi en autonomie – de quoi commencer vos études sur de bonnes bases !
  • Vous n’avez pas obtenu le score souhaité au Baccalauréat. Si cette éventualité est souvent source de déception, c’est aussi l’opportunité de reprendre certaines choses dans un autre contexte. Vous pourrez alors suivre des cours en langue mais aussi dans les matières qui vous intéressent, en vue de déposer une nouvelle demande d’admission auprès des universités visées l’année suivante.
  • Vous ne validez pas tous les prérequis d’entrée à l’université. Une note au Bac en mathématiques, par exemple, sera souvent demandée par les universités si vous souhaitez étudier le commerce. Si vous n’aviez pas retenu l’option maths au Bac, alors vous pouvez faire une année de préparation pour compenser cela. Un autre cas de figure récurrent concerne les artistes. Pour intégrer un programme d’art à l’étranger, vous devez généralement fournir un portfolio abouti. Une année de préparation vous permettra de remplir cet objectif.

Année de préparation : Héro ou Zéro ?

Cette année n’est pas « une année en plus inutile » ou une « année zéro »… Les universités l’ont d’ailleurs prouvé : un étudiant étranger issu d’un bon cursus de Foundation réussira mieux ses études comparé à d’autres étudiants n’ayant pas suivi le même parcours. Quoi de plus normal, puisque c’est une année académique qui permet une rentrée en douceur dans le système éducatif local.

Une question sur la Foundation Year ?