Passer au contenu principal

Intégrer le Ivy League américain

Qui n’a jamais rêvé de Harvard, Princeton, Yale, Columbia… ?

Avec un taux d’admission avoisinant les 7% ces établissements font partie des plus sélectifs au monde. Découvrez pourquoi et surtout comment rejoindre ces universités d’exception!

Qu’est-ce que le Ivy League ?

Quand on pense « universités américaines » ce sont généralement les mêmes noms qui reviennent : Harvard, Columbia, Yale etc. Les Etats-Unis comptent plus de 4000 universités et bien souvent, nous ne sommes capables d’en citer que quelques unes : les universités du célèbre « Ivy League. »

« Ivy » signifie lierre, en référence à cette plante grimpante qui orne les murs en pierre de ces établissements renommés et qui symbolise leur ancienneté. Le Ivy League regroupe 8 des plus anciennes universités du pays mais aussi les 8 établissements les plus influents. Toutes situées dans le nord-est des USA, parmi ce club ultra sélectif on compte : Harvard, Yale, Princeton, Columbia, Brown, Cornell, Darmouth & University of Pennsylvania (UPenn).

Initialement le terme Ivy League a été créé en 1954 pour désigner la conférence sportive qui réunit les équipes universitaires (football) et qui donnera naissance à la Divison 1 de la NCAA.  Aujourd’hui, le terme Ivy League est employé de manière plus générale et fait référence aux 8 universités qui composent ce groupe prestigieux. En 2020, Les 8 établissements sont tous classés dans le top 20 mondial (US News report).

Pourquoi intégrer le Ivy League ?

En moyenne, seul 7% des étudiants qui postulent en Ivy League sont admis. Par comparaison, en 2018 Oxford, tous programmes confondus, a admis près de 17% des postulants!

La compétition en Ivy League est excessivement rude et témoigne de l’excellence académique enseignée dans ces établissements et donc de la qualité des cours que vous pourrez y suivre. Les plus grands professeurs enseignent et poursuivent leur recherches dans ces institutions et vous aurez l’opportunité, d’apprendre et d’évoluer dans les meilleures conditions.

Intégrer une université du Ivy League c’est aussi la garantie de sortir avec un diplôme qui vous ouvrira toutes les portes. Les étudiants qui sortent des Ivy League schools sont très prisés sur le marché de l’emploi. Les plus grandes entreprises du monde ont pour habitude de recruter majoritairement les étudiants issues de ces universités. Par exemple, la University of Pennsylvania (UPenn) est connue pour être un « feeder » (entendez, une université avec un long passé de placement professionnel post-etudes) pour les grandes instances de finance : Goldman Sachs, Morgan Stanley, Citigroup etc.

Les salaires des étudiants issus du Ivy League font également tourner les têtes. En 2018, une étude a démontré que le salaire médian d’un étudiants sorti de Harvard tourne autour des 69,000$ / an.

Enfin, de part leur ancienneté et les alumnis plus que notables qui ont étudié en ces lieux, intégrer une Ivy League est la garantie de profiter d’un réseau des plus influents. Aux USA, intégrer une université, c’est intégrer une grande famille. D’ailleurs on emploi souvent le terme d’Alma Mater (mère nourricière) pour dénommer l’université dans laquelle on étudie.

Comment intégrer le Ivy League ?

Disposer du bon accompagnement

Intégrer une université comme Harvard ou Princeton est un véritable parcours du combattant.

Tout d’abord, c’est un projet qui se commence tôt. Très tôt. On conseille aux étudiants de se pencher sur ce projet dès la seconde afin de se laisser le temps de remplir toutes les formalités. Dites vous bien que les étudiants américains sont préparés avec l’aide de conseillers dédiés (college counsellors) au sein de leur lycée. Cet accompagnement n’étant pas proposé dans les établissements français, c’est alors ici que Study Experience intervient. Des dossiers de ce calibre ne s’improvisent pas et il est très difficile d’aboutir à quelque chose sans l’appui d’un professionnel.

Cartonner les tests d’admission

Il faudra dans un premier temps passer les tests d’admission redoutés de tous : les SAT et les SAT subject tests. Le SAT est composé de 3 épreuves avec une note maximale de 1600. Pour espérer décrocher une place en Ivy League, il faudra se rapprocher le plus possible du score parfait. Cela nécessite une préparation intensive qu’il ne faut pas sous estimer.  En plus du SAT, vous devrez passer un examen d’anglais (IELTS ou TOEFL).

Sortir du lot !

Avoir de bonnes notes et de bons scores aux tests pour postuler en Ivy League est une nécessité absolue, mais cela ne vous garantie pas une admission. Les universités vont rechercher les candidats qui sortent du lot. C’est pourquoi durant tout votre lycée il est très fortement conseillé de cumuler un maximum d’activités extra scolaires dans les domaines qui vous passionnent pour présenter un dossier et un profil le plus complet possible : bénévolat, stage, job d’été, sport, activités artistiques … tout est bon pour se démarquer ! D’ailleurs, dans votre dossier d’admission (Common Application), une section entière est dédiée à la description de vos activités et de vos compétences – c’est un point très important pour les recruteurs universitaires.

Rédiger des essays convaincants

En plus de tous ces éléments, vous aurez de nombreux Essays à rédiger. Ces rédactions peuvent être sur un sujet donné, par exemple :

The lessons we take from obstacles we encounter can be fundamental to later success. Recount a time when you faced a challenge, setback, or failure. How did it affect you, and what did you learn from the experience?

Ou bien porter sur le cursus qui vous intéresse voire l’université que vous souhaitez rejoindre. Cela nécessitera donc de votre part de nombreuses recherches afin de rédiger des textes en accord avec les attentes des établissements.

Enfin, vos enseignants devront fournir aux universités des lettres de recommandation et divers documents additionnels sur votre lycée (description du système éducatif, performances, système de notation etc.) ainsi que sur votre progression académique.

En fonction des universités, les dossiers se déposent entre le 15 octobre et début janvier de l’année de terminale. Il faut donc commencer les démarches très tôt pour être en mesure de tenir les dates limites.

Vous pensez postuler à une université du Ivy League ?