Passer au contenu
Contact

Etudier à l’étranger après son Bachelor RNCP

Que faire après votre Titre RNCP Niveau 6 ?

bachelor rncp

Chaque année, un nombre important d’étudiants français obtiennent leur Bachelor “Titre RNCP“, ce reflète la tendance croissante de l’enseignement professionnel en France. De plus en plus enclins à s’ouvrir sur le monde et à diversifier leurs expériences académiques, nombre de ces diplômés envisagent activement de poursuivre leurs études de master à l’étranger. Cela soulève toutefois certaines questions importantes, notamment au sujet de la reconnaissance de ces diplômes à l’étranger et des passerelles possibles.

Bachelor RNCP vs. Licence en France, quelles différences ?

En France, le système d’enseignement supérieur propose différents types de diplômes, dont la “Licence” et le “Titre RNCP” (Répertoire National des Certifications Professionnelles) au niveau du premier cycle. Il est d’abord essentiel de comprendre la différence entre ces deux types de diplômes.

Un grade de Licence pour l’enseignement académique

Une “Licence” est un diplôme universitaire qui suit le processus de Bologne, garantissant sa reconnaissance dans l’ensemble de l’Espace européen de l’enseignement supérieur. Elle est généralement délivrée par les universités publiques et certains établissements d’enseignement supérieur privés. La “licence” correspond à 180 crédits ECTS, soit l’équivalent de trois années d’études à temps plein.

Le programme d’études est axé sur les connaissances théoriques dans divers domaines (comme les sciences humaines, les sciences, les sciences sociales). Il prépare les étudiants à des études supérieures (master, doctorat) ou à l’entrée dans des domaines professionnels.

Le grade de Licence jouit généralement d’une plus grande reconnaissance internationale en raison de son alignement sur le processus de Bologne. Cela peut être un facteur important pour les étudiants qui envisagent de poursuivre leurs études ou leur carrière à l’étranger.

Un titre RNCP pour la formation professionnelle

Le “Titre RNCP” fait référence aux qualifications enregistrées dans le Répertoire national des certifications professionnelles. Ces titres sont souvent délivrés par des institutions privées et ont une orientation plus professionnelle. Les titres RNCP sont reconnus par le gouvernement français et sont également alignés sur le cadre européen des certifications, mais ils peuvent ne pas être aussi largement reconnus au niveau international par rapport à la “licence” traditionnelle.

Ces qualifications sont davantage orientées vers la vie professionnelle. Elles sont conçues en collaboration avec les entreprises et visent à fournir des aptitudes et des compétences professionnelles spécifiques qui sont directement applicables sur le lieu de travail.

Bien qu’elles soient reconnues en France et alignées sur les normes européennes, ces qualifications peuvent ne pas être aussi bien connues à l’étranger, ce qui peut avoir une incidence sur les possibilités d’études ou de travail à l’étranger.

Attention, il ne faut pas confondre ici l’utilisation française du mot “Bachelor”, qui n’est pas la même que dans les pays anglophones. En effet, le “Bachelor” délivré à l’étranger correspond bien au grade de Licence en France.

Peut-on étudier à l’étranger après un Bachelor RNCP (niveau 6) ?

La réponse courte à cette question est OUI. Toutefois, il faut être vigilant à différents points, car la reconnaissance de votre diplôme ne sera pas la même partout.

Bien que les titres RNCP soient reconnus par le gouvernement français et alignés sur le cadre européen des certifications, il est important de vérifier comment ils sont perçus dans le pays et par l’université où vous souhaitez poursuivre vos études en vue de l’obtention d’un master. Certaines universités internationales peuvent être plus familières avec le diplôme traditionnel de “Licence” et peuvent exiger des documents ou une évaluation supplémentaires pour un diplôme RNCP.

Au-delà de la reconnaissance officielle du diplôme, certains Masters plus “académiques” peuvent être à la recherche de candidats ayant validé une première formation académique, elle aussi (et non professionnelle). De manière générale, votre Bachelor sera plus facilement accepté par des universités qui délivrent donc des formations professionnelles, dans la continuité de votre 1er cycle.

Il est possible, aussi, que certaines universités refusent de reconnaître la validité du Bachelor pour un accès direct au niveau Master. Dans ce cas, la solution est d’envisager une année d’études supplémentaire, que vous pouvez faire à l’étranger. Selon l’université, il peut s’agir de valider une dernière année de Licence à l’étranger ou de réaliser un pre-Master.

Le niveau d’anglais : une exigence au-delà de votre diplôme

La maîtrise de l’anglais est d’une importance capitale pour les étudiants français qui aspirent à poursuivre leurs études dans les pays anglophones. Un niveau élevé de maîtrise de l’anglais facilite non seulement l’intégration académique et sociale, mais constitue également une condition d’admission essentielle pour la plupart des universités de ces régions. En règle générale, les établissements des pays anglophones exigent la présentation d’un score à l’IELTS (International English Language Testing System) ou au TOEFL (Test of English as a Foreign Language) dans le cadre de la procédure de candidature.

Ces tests standardisés évaluent la capacité des candidats à comprendre et à utiliser l’anglais dans un contexte universitaire, et couvrent les compétences en matière de compréhension orale, de lecture, d’écriture et d’expression orale. Le score requis varie en fonction de l’établissement et du programme spécifique, mais il reflète généralement un niveau de compétence qui permet à l’étudiant de s’engager confortablement dans le matériel de cours, de participer à des discussions et de réaliser des travaux.

Par conséquent, pour les étudiants français titulaires d’un titre RNCP ou de tout autre diplôme et souhaitant étudier à l’étranger, l’obtention d’un bon score à l’IELTS ou au TOEFL n’est pas une simple formalité, mais une étape cruciale pour démontrer qu’ils sont prêts à s’épanouir dans un environnement universitaire anglophone.

exemples de programmes possibles à l’étranger après votre Bachelor

Il existe de nombreuses options à l’étranger, mais voici quelques exemples pour vous mettre l’eau à la bouche ! Si vous êtes intéressé.e par l’une de ces formations ou si vous aimeriez découvrir d’autres options à l’étranger, n’hésitez pas à solliciter un conseiller Study Experience. Nous pouvons vous aider à identifier les programmes qui vous correspondent et à y postuler !

Master en commerce international à Oxford Brookes University (Royaume-Uni)

Le cours MSc International Business Management vous préparera à une carrière internationale réussie. Ce cours accrédité vous permettra d’acquérir une expérience pratique et une connaissance réelle de l’industrie, afin de vous aider à faire le lien entre la théorie et la pratique. Vous bénéficierez également d’un soutien pour développer vos compétences clés en matière de gestion d’entreprise, telles que la résilience et la connaissance du secteur.

Master en informatique à Sunshine Coast (Australie)

Stimulez vos perspectives de carrière en vous dotant de compétences professionnelles de haut niveau. Le Master en technologies de l’information et de la communication développera votre compréhension de l’analyse des données, de l’ingénierie de la science des données, de la gestion des données et des processus, de la connaissance du domaine et des méthodes de recherche.

Une dernière année de Licence à Dublin (Irlande)

Le programme vise à former un diplômé en gestion d’entreprise bien équilibré, dont les idées guideront et éclaireront les décisions commerciales stratégiques destinées à accroître la productivité, la rentabilité, la valeur et la part de marché d’une organisation.

Master en Marketing à Universidad Europea (Espagne)

Le Master en marketing est un cours pratique où vous apprendrez à utiliser des méthodologies agiles et à travailler avec les nouveaux outils de marketing numérique. Les étudiants acquerront les connaissances nécessaires pour être en mesure d’identifier les opportunités commerciales, d’en faire une réalité efficace et rentable, de créer des marques fortes grâce à des campagnes de communication efficaces et de développer des stratégies de différenciation, d’innovation, de développement et de croissance.

Année académique avec stage rémunéré à Toronto ou Vancouver (Canada)

Si votre niveau d’anglais ne vous permet pas d’intégrer directement une université, il existe des alternatives intéressantes. Dans cette école canadienne, vous pouvez suivre des cours d’anglais professionnel, avant de réaliser un stage en entreprise rémunéré pendant 6 mois.

Une question sur les études à l’étranger après un titre RNCP ?