Passer au contenu principal

Pourquoi partir étudier à l’étranger ?

Six bonnes raisons d’envisager les études ailleurs

Maîtrisez plusieurs langues

Il faut se rendre à l’évidence : la simple maîtrise de la langue française ne suffit plus vraiment sur le marché de l’emploi. Du moins, pas si vous aspirez à une carrière de haut vol, avec des opportunités à l’international. Chez de nombreuses entreprises, l’anglais est la langue officielle. Au minimum, vous serez amenés à utiliser des logiciels en langue anglaise au quotidien et le fait de ne pas maitriser l’anglais peut être un véritable handicap. En entreprenant vos études à l’étranger vous pourrez acquérir un niveau bilingue. C’est évidemment plus simple lorsque vous êtes en immersion !

évoluez en tant que personne

L’une des remarques les plus souvent entendues lorsque nous échangeons avec des anciens étudiants, c’est que leur expérience à l’étranger leur a permis de grandir et de s’ouvrir l’esprit. C’est indéniable : lorsque vous prenez le large et sortez de votre zone de confort, vous êtes confrontés à vous-mêmes et devez vous adapter rapidement. L’ouverture d’esprit, la capacité d’adaptation, l’indépendance, la prise d’initiative… Voilà autant de qualités que recherchent activement les entreprises lors de leurs campagnes de recrutement !

Développez un réseau international

Pendant vos études à l’étranger, vous pouvez vous attendre à rencontrer des personnes du monde entier. Les campus universitaires sont des lieux d’échanges cosmopolites et vous vous ferez des amis du monde entier. Rien de tel pour développer un solide réseau professionnel, qui vous servira à vie, ou pour faire un tour du monde en vous économisant les frais d’hôtel !

Accédez aux meilleures universités

Il faut bien reconnaître que les universités anglophones dominent très largement le haut des classements internationaux. Ces universités, connues dans le monde entier, sont des références auprès de n’importe quel employeur et le fait d’y valider un diplôme peut être un vrai investissement pour votre avenir professionnel.

Ce qui est bon à savoir également, c’est que les études à l’étranger peuvent constituer une passerelle intéressante vis à vis des écoles françaises. En effet, si vous validez votre premier cycle à l’étranger après le Bac, vous pouvez rejoindre le système français au niveau Master 1, sans passer de concours et en ayant contourné tout le système des écoles préparatoires !

Bénéficiez d’une autre approche pédagogique

L’enseignement n’est pas le même partout dans le monde et vous pouvez donc vous attendre à de nouvelles approches lorsque vous quittez la France. Dans les pays anglophones, la relation étudiant – professeur se veut moins formelle et les cours sont plus collaboratifs. Il est attendu de la part des étudiants qu’ils préparent leurs cours en amont, de sorte à ce que les classes puissent servir à l’approfondissement et au débat. La plupart des enseignants appliquent une politique de porte ouverte et se tiennent à la disposition de leurs élèves pour répondre aux questions ou développer certains sujets.

L’ouverture des débouchés professionnels

L’une des grandes qualités des systèmes Anglo-Saxons et la flexibilité des débouchés. En effet, le fait d’étudier l’histoire à l’université ne vous prédestine pas obligatoirement à une carrière dans l’éducation nationale. Au contraire, les entreprises recherchent activement des profils un peu atypiques, capables d’apporter différentes qualités. En occurrence, vous pouvez vraiment vous permettre d’étudier ce qui vous passionne, sans penser forcément intégration professionnelle dès l’âge de 17 ans. A la suite d’une Licence en histoire, vous pouvez travailler en entreprise, faire de la politique, devenir avocat, ou encore prof d’histoire si telle est votre vocation !

Une question sur les études à l’étranger ?