Skip to main content

Résultats APB : j’ai tout raté, que faire ?

Partir à l’étranger en option de dernière minute

Ça y est les résultats APB sont tombés, et aucun de vos vœux favoris n’a été accepté. Plutôt que de faire une fac de Géographie par défaut alors que vous rêviez de faire des études de Marketing international ou de Littérature celte, jetez un œil à ces options de dernière minute à l’étranger.

Clearing

Le clearing au Royaume-Uni est un système de recrutement de dernière minute mis en place par les universités dont certains cours ne sont pas remplis. Ainsi, les étudiants britanniques et internationaux n’ayant pas été acceptés dans le programme de leur rêve ont une dernière chance de pouvoir rejoindre une licence, parfois dans certaines des universités les plus prestigieuses. Pour postuler, on peut candidater directement auprès des universités en question et à travers la plateforme UCAS ou faire appel à un organisme comme Study Experience pour être sûr d’avoir un dossier béton.

Une année studieuse à l’étranger

Vous avez raté l’admission APB au programme de vos rêves à cause de votre niveau en langues ? Pourquoi ne pas partir étudier l’anglais à l’étranger pendant un moment et retentez votre chance ensuite ? Il existe de nombreux programmes à l’étranger vous permettant de combiner un apprentissage de la langue locale avec une spécialité : anglais des affaires, anglais juridique, ou encore anglais du quotidien. Les centres de langues proposent des rentrées tout au long de l’année et des cursus allant de deux semaines à 12 mois.

Si la vie d’expatrié vous plait, vous aurez même l’occasion de rester dans votre nouveau pays d’adoption pour poursuivre vos études. En effet, la majorité de ces programmes de langues proposent aussi des préparations spécifiques à l’entrée en université britannique, américaine ou autre.

Une gap year professionnelle

Vous êtes complètement perdu(e) et vous ne savez même plus si votre choix d’études est le bon ? Partir en stage ou travailler à l’étranger pourrait vous ouvrir les yeux, et vous donner une expérience professionnelle significative pour votre futur. Là encore, il existe de nombreux organismes comme Study Experience en mesure de vous accompagner dans le choix de votre destination. Si une année vous semble trop longue, vous pouvez également passer quelques mois à étudier une langue dans un contexte encadré puis compléter votre immersion par un stage de quelques mois dans une entreprise ou un organisme local.

 

Il existe donc de nombreuses options pour rebondir après une déception APB. L’essentiel est de bien se renseigner et d’être prêt à repartir. Prendre une « gap year » en France est encore peu commun alors que les étudiants anglophones s’y adonnent depuis toujours. Pourtant, c’est un excellent moyen de prendre du recul, de réfléchir à ce que l’on souhaite faire dans la vie mais aussi une opportunité de sortir de sa bulle, d’ouvrir son esprit et de découvrir d’autres cultures ! Mieux vaut dédier une année à l’apprentissage d’une nouvelle langue et à la découverte de nouveaux horizons plutôt que de chauffer les bancs d’une fac qui ne nous intéresse pas et qu’on quittera au bout d’un semestre ! Alors haut les cœurs, et bon vent !

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Étudier à l'étranger : le guide Logo ICEF Logo Australia Future Unlimited Logo New Zealand Education Logo PIER Logo Quality English
J'accepte Je refuse C'est quoi un cookie ? Fermer

Vos préférences de cookie ont bien été modifiées