Skip to main content

UCAS, c’est fini… place aux universités australiennes !

Salut à vous ! Le 15 janvier a marqué la fin de la procédure d’admission générale aux universités britanniques, plus connue sous le nom d’UCAS (ou University and Colleges Admissions Service). Vous avez été encore plus nombreux cette année à faire vos demandes pour rejoindre des établissements universitaires anglais, et je ne peux que saluer votre effort, parce que je sais que les candidatures à des programmes au Royaume Uni demandent pas mal de temps. Par contre, je sais aussi qu’il y en a quelques-uns d’entre vous restés sur le carreau, et je souhaitais leur adresser un petit message : si UCAS est – presque – fini (les universités ont dès à présent le droit de refuser l’entrée à leur programme si ce dernier est complet), l’Australie est toujours un point de chute possible !

Qui n’a jamais douté de son futur parcours d’études ? Bon, OK, certains n’en ont jamais douté… Mais pour ceux qui, quelques mois avant les épreuves du bac et la fin du lycée, ne savent toujours pas quoi faire l’année prochaine, dites-vous bien que vous n’avez pas à effectuer une rentrée en fac dès septembre ou octobre ! En effet, l’Australie vous permet d’effectuer votre rentrée en janvier, qui marque le premier semestre australien (vu que l’année scolaire y est inversée). Cela étant, les programmes en Australie y sont tellement bien faits qu’une rentrée en septembre serait aussi tout à fait envisageable, si vous vous y prenez dans les 2 ou 3 prochains mois…

Du coup, je pense à tous les étudiants qui souhaitaient rejoindre l’Angleterre, notamment dans un programme de commerce, et qui n’ont pas réussi à accrocher l’université de prestige dont ils rêvaient… Et bien, pas de panique ! Pourquoi ne pas vous donner quelques semaines ou quelques mois supplémentaires pour booster votre dossier d’admission, retravailler votre lettre de motivation, voire pour gagner un peu d’expérience professionnelle, et tenter une candidature dans un établissement comme University of Melbourne, par exemple ? « UniMelb », c’est un établissement dont on entend rarement parler en France, mais qui présente l’avantage d’être la 33ème fac mondiale (selon le Times of Higher Education), en plus d’être dans le Top 50 des meilleurs établissements mondiaux dans les domaines de l’économie et des affaires. Une progression fulgurante, la fac ne figurant même pas dans le Top 100 il y a 5 ans…

Bref, pour celles et ceux d’entre vous qui souhaitent rejoindre un établissement d’études à l’étranger, mais qui auraient raté le coche des facs anglaises, ne perdez surtout pas espoir ! Il existe d’autres options, dont Study Experience pourra vous parler si vous le souhaitez, pour pouvoir accomplir votre projet d’étudier dans une fac à l’international, y compris en Australie !

Commentaires

Laisser un commentaire

Étudier à l'étranger : le guideLogo ICEFLogo Australia Future UnlimitedLogo New Zealand EducationLogo PIERLogo Quality English