Skip to main content

Gap Year Montréal

Vous êtes tentés par un programme d’études universitaire au Canada, mais vous ne savez pas encore dans quelle discipline vous lancer ? Vous avez peur de vous tromper de direction et de vous retrouver en échec scolaire ? Pas de souci ! Study Experience, le spécialiste des études à l’étranger, promeut depuis des années un concept anglophone aux effets bénéfiques sur les jeunes bacheliers : le Gap Year. Et, ce mois-ci, focus sur les programmes à Montréal, grâce à l’Ecole Internationale de Langues YMCA, à mi-chemin entre prépa d’anglais et cursus universitaire!

La Gap Year, qu’est-ce que c’est ?

La Gap Year, ou année de césure, est un concept très suivi dans les pays anglophones. Il s’agit d’une année de « pause », comme son nom l’indique, qui permet aux étudiants de se découvrir et d’affiner leurs projets professionnels et académiques. Certains décident de partir faire du volontariat, quand d’autres passent cette année à travailler et à se faire une première expérience du marché du travail. Enfin, une autre catégorie d’étudiants fait un premier pas dans le milieu académique, sans pour autant se lancer complètement. Dans ce dernier cas de figure, les étudiants concernés suivent un programme hybride mélangeant cours de langues et cours universitaires, parfois appelé Foundation Year. Cela leur permet de se faire une meilleure idée de la matière principale qu’ils souhaitent étudier à la fac dès l’année suivante…

Faire une Gap Year à Montréal

Montréal est une ville à part, car elle est bilingue français-anglais, tout en étant dans la seule province exclusivement francophone du Canada. Plus grande ville du Québec, elle vous permettra de vous faire une expérience de l’Amérique du Nord, sans pour autant trop vous dépayser. En quelque sorte, elle est le parfait mélange entre la France et le « Nouveau Monde ». Grâce au programme proposé par Study Experience et le YMCA de Montréal, vous pourrez suivre une prépa d’anglais pendant un premier semestre, suivi d’un semestre de cours universitaires au LaSalle College, dans les domaines du commerce, de l’informatique, de la communication, du design graphique et de la mode (entre autres matières). Le tout en profitant des nombreuses attractions culturelles (concerts, nombreux festivals…), sportives (football, football canadien, hockey…), ainsi que du patrimoine gastronomique de La Belle Province. Suite à ce programme, il vous sera ainsi possible de poursuivre votre cursus au LaSalle College ou au Loyalist College, en Ontario, ainsi que dans un grand nombre d’établissements d’enseignement supérieur canadien !

Les effets positifs d’une Gap Year

Les années de césure ont été pas mal étudiées en Amérique du Nord, notamment par l’American Gap Association. Et, le moins que l’on puisse dire, c’est que cette dernière a des effets très positifs sur la scolarité des étudiants. En effet, il a été observé que les jeunes ayant suivi une Gap Year sont plus aptes à travailler en équipe, du fait d’une maturité supérieure à leurs camarades de classe. De plus, leur année de césure leur a apporté des compétences personnelles essentielles à leur réussite scolaire : ténacité, motivation, optimisme et sérénité. Une combinaison gagnante, obtenue grâce à une approche plus empirique et patiente des études supérieures !

Au final, si vous avez la bougeotte et que vous voulez partir étudier au Canada, mais que vous doutez du cursus dans lequel vous lancez : pas de stress ! Pareil, si vous sentez que votre niveau d’anglais est trop juste pour rejoindre un programme universitaire. Grâce à Study Expérience et l’Ecole Internationale de Langue YMCA à Montréal, vous allez pouvoir intégrer en douceur le monde étudiant, à l’étranger, dans un environnement différent mais pas trop dépaysant. Une formule gagnante, pour garantir votre réussite dans les études à l’international !

Commentaires

Laisser un commentaire

Étudier à l'étranger : le guideLogo ICEFLogo Australia Future UnlimitedLogo New Zealand EducationLogo PIERLogo Quality English