Skip to main content

Faire un BTS ou une licence pro à l’étranger

Les études à l’étranger ne sont pas seulement réservées aux étudiants en grandes écoles ou à ceux souhaitant intégrer une licence « classique ». Si votre choix d’études se tourne plutôt vers un BTS ou une licence professionnelle, vous pouvez très bien choisir de vivre l’aventure à l’étranger. Les avantages sont multiples : une meilleure employabilité, de nouvelles perspectives sur votre secteur, voire même la possibilité de contourner une sélection difficile ou un manque d’offre éducative en France.

L’avantage de devenir bilingue

En étudiant deux ou trois ans à l’étranger, il y a de grandes chances que vous deveniez parfaitement bilingue. Si vous choisissez de rentrer vous installer en France à la fin de vos études, ce sera un avantage conséquent pour trouver un emploi dans votre branche. Et si vous décidez de rester dans votre nouveau pays d’accueil, le fait que vous parliez français sera également un atout de taille, surtout si vous travaillez dans le secteur touristique, ou dans le commerce.etudiants

Se doter de nouvelles perspectives

Il n’est pas rare que la France s’inspire d’autres pays en matière d’enseignement ou de pratiques professionnelles. Ces pays sont parfois plus innovants que l’hexagone dans certains domaines ou ont tout simplement une approche différente qui intéresse les employeurs français. Par exemple, j’ai fait mon Master en Administration de l’Art aux Etats-Unis. Les méthodes de financement du secteur culturel aux States sont bien différentes de celles pratiquées en France : l’Etat contribue très peu financièrement au développement des institutions culturelles qui sont majoritairement soutenues par des fondations privées et des entreprises. À mon retour en France, la majorité des recruteurs me contactant étaient intéressés par cet aspect de ma formation. Les méthodes de financement du secteur culturel évoluant en France, ils recherchaient quelqu’un habitué à ces nouveaux modèles.

Contourner une sélection difficile

Certaines sélections en France peuvent être difficiles, notamment pour les licences professionnelles spécialisées. Postuler dans un pays étranger vous donne une chance supplémentaire d’être accepté(e) dans la filière de vos rêves. Pour ma propre licence, j’avais passé le concours Sciences-Po à la sortie du bac — sans trop de préparation — auquel j’avais finalement échoué. Malgré ma grande déception, c’était un mal pour un bien ! En effet, huit mois plus tard j’étais acceptée dans une licence en sciences sociales et politiques à UCL, une université bien mieux classée que Sciences-Po ! Les universités à l’étranger ne se basent pas toujours sur les mêmes critères que leurs homologues françaises. Un profil jugé trop atypique ou inintéressant en France peut être une pépite aux yeux d’une université anglophone, nordique ou hispanique.

Trouver un programme plus adapté à vos ambitions

C’est peut-être vous qui n’êtes pas emballé(e) par l’offre française. Vous ne trouvez pas le programme de vos rêves ou bien les matières vous plaisent mais la manière de les aborder ne correspond pas à votre manière d’apprendre. Dans certains cas, il n’est pas rare que des pays étrangers proposent des enseignements plus pratiques qu’en France, à travers davantage de stages et des périodes d’apprentissages plus longues. Il existe également des cursus introuvables en France. Pour mon premier master, je voulais faire une pause et ayant toujours aimé la danse, j’ai postulé au Conservatoire Trinity Laban de Londres. Ils y proposaient un programme unique : Community Dance. En français, cela pourrait se traduire par « gestion et animation de projets socio-culturels par la danse ». Un tel programme au niveau M1 était – et reste aujourd’hui – introuvable en France, encore moins au sein d’un conservatoire de danse contemporaine.

Où partir ?

Les formations de ce type existent partout dans le monde ! Celles présentant une équivalence avec le système français sont surtout en Australie, en Nouvelle-Zélande, en Irlande, et au Royaume-Uni. Dans ces pays, si vous êtes déjà titulaire d’un BTS ou d’un DUT, certaines universités vous donneront la possibilité d’intégrer directement une troisième année de Bachelor.

 

Vous êtes indécis sur votre choix de filière ou de destination? N’hésitez pas à nous poser vos questions en commentant cet article ou en nous écrivant !

 

 

Commentaires

Marc

Bonjour Carine, Il est absolument possible d'étudier un Bachelor (équivalent de la Licence) aux USA après un Bac ES. Certaines universités vous demanderont de passer le SAT, un test d'admission spécifique aux USA qui se prépare assez longtemps à l'avance. Mais beaucoup d'universités et de Colleges vous accepteront directement avec un Bac. Nous pouvons vous accompagner dans une telle démarche si c'est votre souhait. Pour prendre rdv avec un conseiller, appelez nous ou alors envoyez nous un formulaire depuis la page contact!

Carine

Bonjours j'aurais aimée savoir si je peut faire une licence au USA directement après un Bac ES ?

Marc

Bonjour Adèle, L'idée de faire une Licence à l'étranger après un Bac +2 est excellente et vous avez de nombreuses options. En revanche, à la lecture de votre message, je pense que vous faites allusion à de l'alternance ("comment trouver un patron à l'étranger ?") ? Bien qu'il soit possible de faire une 3ème année à l'étranger (au UK, Irlande, Danemark...) il n'est pas possible de faire une formation en alternance. Vous pouvez faire un petit job en parallèle de vos études, mais vous étudieriez à temps plein. En termes de budget, vous trouverez des formations à partir de 4000 EUR/an en Irlande ou au Pays de Galles, ce qui finalement est même inférieur au tarif d'une école privée française ;) Bien cordialement,

Adèle

Bonjour, Afin de parler couramment anglais et d'allier cet objectif à mes études, l'idée de faire une licence professionnelle à l'étranger me tente énormément !! Cependant, je ne sais pas s'il existe des licences management ou ressources humaines dans les pays tels que le royaume unis, l'Irlande, la Suède etc..(meme si je suppose que oui). Par ailleurs, comment trouver un patron à l'étranger lorsque l'on ne peut pas se déplacer régulièrement pour les rencontrer? Les écoles nous aident-elles? Faut-il un gros budget pour partir dans ces pays? Commençant mes recherches, j'aimerais avoir un avis extérieur vu la qualité de votre site! Cordialement

Laisser un commentaire

Étudier à l'étranger : le guideLogo ICEFLogo Australia Future UnlimitedLogo New Zealand EducationLogo PIERLogo Quality English