Skip to main content

Etudier à l’étranger au rythme du campus universitaire

Salut à vous ! Etudier à l’étranger, c’est une chose, mais pour vivre une vraie expérience étudiante hors-norme, je vous invite à vous mettre au rythme du campus universitaire…

Qu’est-ce que je veux dire par là ? Et bien c’est assez simple : lors de mes différents cursus à l’étranger, j’ai pu croiser deux types majeurs d’étudiants internationaux…

Les premiers, ce sont les « performers ». Leur idée des études à l’étranger, c’est de bucher, encore et encore, afin d’obtenir les meilleures notes possible et de décrocher leur diplôme rapidement et avec mention. Rien de mal à ça, d’autant plus que ça permet, par exemple, d’obtenir une ou plusieurs bourses en cours de route et financer une partie de son cursus. Les autres étudiants, je les appelle les « faiseurs ». Pour eux, un programme d’études à l’étranger, ça ne se résume pas aux différents cours qu’ils suivent jour après jour. Pour eux, les études à l’étranger, c’est aussi vivre quelque chose de différent et se prendre le choc culturel en pleine poire, pour en ressortir grandi. Aussi, ils se mêlent à la population locale et sortent de chez eux ; ils vont voir un match d’un sport local qu’ils ne connaissaient pas auparavant pour tester l’ambiance ; ils organisent ou participent à des soirées avec des gens nouveaux et – sans pour autant oublier l’importance des différents cours et devoirs – ils s’assurent de vivre quelque chose de fort avant de retourner au bercail.

Lors de votre séjour à l’étranger, dans une grande université ou un plus petit établissement, il arrivera certainement le moment où vous verrez à quel groupe vous appartenez. Si vous avez un peu de chance, vous appartiendrez aux deux catégories en même temps, ce qui est chronophage mais vous garantit beaucoup de réussite et une forte ouverture d’esprit. En revanche, permettez-moi de vous donner un petit conseil, en tant qu’ancien expatrié étudiant : n’oubliez jamais que ce qui constitue l’intérêt majeur d’études à l’étranger, au-delà de la qualité d’un programme ou des méthodes d’enseignement d’un établissement, c’est le dépaysement. Lorsque vous payez votre billet d’avion, vos frais de scolarité, etc., vous investissez dans une expérience éducative, pas seulement dans un cursus. Aussi, jetez-vous à l’eau ! Rejoignez une association étudiante, ou (pour certains pays comme les Etats-Unis) une fraternity ou une sorority ! Sortez, rencontrez des gens, jeunes comme vieux, et visitez les lieux qui vous entourent. Mettez-vous au rythme de la vie étudiante locale. Faites en sorte d’être cette personne dont les gens disent qu’elle a mille histoires à raconter. Parce qu’au final, croyez-moi, en plus de votre diplôme, ça rendra votre personnalité plus attractive aux yeux de certains recruteurs ou responsables d’autres programmes universitaires…

Bref, avant de faire vos bagages pour partir étudier à l’étranger, faites bien attention d’amener une bonne dose de curiosité pour vous mettre au rythme de la vie étudiante locale !

Commentaires

GR

Bonjour Antoine! Merci de votre contribution Seriez-vous ouvert à une interview sur votre expérience des études à l'étranger? Je suis sûr que nos lecteurs seraient heureux de connaître votre parcours!

Antoine Calon

c'est exactement ca! Et comment les activites extra-scolaires peuvent permettre un meilleur epanouissement personnel et academique sont le sujet de ma recherche pour ce "quarter' =)

Laisser un commentaire

Étudier à l'étranger : le guide Logo ICEF Logo Australia Future Unlimited Logo New Zealand Education Logo PIER Logo Quality English