Skip to main content

Le système éducatif britannique

Le système éducatif britannique est différent à bien des égards mais comporte aussi de nombreux avantages. Il est primordial de bien le comprendre avant d’entamer un projet d’études au Royaume-Uni. Lorsque vous souscrivez un accompagnement chez Study Experience, votre conseiller est justement là pour vous aiguiller et vous permettre de faire des choix informés.

Pour une vue détaillée du système éducatif britannique, vous pouvez vous procurer le guide « Etudier au Royaume-Uni » aux éditions Studyrama, écrit par notre fondateur Marc McHugo. En attendant, voici quelques différences clés qu’il convient de comprendre avant de vous lancer.

Les équivalences de diplômes

Bachelor’s Degree

Le premier diplôme universitaire est le Bachelor (Licence), que vous pouvez valider en 3 ou 4 ans. Lorsque cette formation se fait en 4 ans, elle intègre une année d’échange à l’étranger ou encore un stage en entreprise. Attention à ne pas confondre le Bachelor britannique avec le titre de Bachelor délivré par certaines écoles françaises. En effet, le Bachelor britannique est un titre universitaire (au même titre que la Licence), alors que les « Bachelor » français correspondent le plus souvent à des formations professionnelles.

Bachelor’s Degree (Top-Up)

Notons, au passage, qu’il est parfois possible de rejoindre un Bachelor en cours de route. Si vous avez validé un Bac +2 (BTS ou DUT), alors il est possible d’envisager un « Top-Up ». Concrètement, vous intégrez la 3ème année du Bachelor et validez ainsi votre Licence en une année seulement. Bien que nombreux, il n’est pas possible de faire un « Top-Up » dans tous les domaines… Le plus souvent, ces formations sont réservées aux étudiants de commerce ou d’ingénierie.

Foundation Year

Pour accéder au Bachelor britannique, vous devez avoir validé un Baccalauréat et les notes jouent au moment de l’admission. Par exemple, si vous souhaitez faire des études de Physique/Chimie à l’université, alors l’établissement d’accueil vous demandera certainement une bonne note en Physique/Chimie pour accéder à leur formation. Si vous n’avez pas le Bac, ou alors si vos notes ne vous permettent pas d’intégrer les formations ciblées, alors il est possible de faire une année Foundation. Ce programme d’un an, pré-universitaire, vous permet d’acquérir les compétences requises pour la poursuite de vos études dans le domaine choisit. Ainsi, si vous avez fait un Bac littéraire mais que vous vous destinez finalement à des études scientifiques, une année de foundation vous permettrait de « rattraper » le coup, pour ainsi dire.

Master’s Degree

Le Master au Royaume-Uni se fait presque toujours en 1 an et équivaut un Master 2 en France. Il existe deux types de Masters : vous pouvez choisir d’approfondir la spécialité que vous avez étudié pendant votre Bachelor (Licence) ; ou alors, vous pouvez acquérir de nouvelles compétences. Ainsi, il est très courant, par exemple, de faire un Master en Droit après un Bachelor en Economie ou en Histoire.

 

Postuler aux universités britanniques

La sélection des étudiants est faite sur dossier. Celui-ci comportera un certain nombre de pièces, dont vos relevés de notes, un test d’anglais (IELTS), une lettre de motivation et une lettre de recommandation de la part d’un professeur. Les dossiers se constituent assez longtemps à l’avance (environ 1 an avant la rentrée visée) et la bonne constitution de celui-ci est évidemment primordiale pour augmenter vos chances d’admission. L’évaluation du dossier se veut complète et tiens compte du contexte de chacun – les universités recrutent des personnages et non pas des numéros, donc les notes ne sont pas toujours le seul critère qui est pris en compte. Pour cette raison, la lettre de motivation est un élément essentiel du dossier et doit être préparée avec soin.

Les conseillers Study Experience interviennent à différents niveaux pour optimiser vos chances :

  • Ciblage stratégique des universités pour vous permettre d’intégrer le meilleur programme possible en fonction de vos capacités
  • Coaching pour vous aider à réaliser une lettre de motivation conforme aux attentes
  • Réalisation impeccable des démarches administratives, avec possibilité de vous fournir des traductions assermentées
  • Nous proposons également des stages de préparation à l’IELTS (test d’anglais)

Les dates de rentrée

La rentrée a lieu tous les ans au mois de Septembre. De manière générale, il est judicieux de s’y prendre très tôt (environ 1 an à l’avance) mais certaines dates limites existent. Ainsi, tout candidat post-bac souhaitant intégrer Oxford, Cambridge ou Médecine devra impérativement postuler avant le 15 octobre de l’année qui précède la rentrée. Les autres étudiants post-bac doivent idéalement postuler avant le 15 janvier, mais il est encore possible de présenter un dossier au-delà de cette date dans la grande majorité des universités.

Pour les étudiants post-licence, il n’y a généralement pas de véritable date limite ; les programmes ferment au fur et à mesure qu’ils se remplissent. Il vaut donc mieux tout de même s’y prendre tôt. Nous conseillons d’avoir bouclé les candidatures avant la mi-Avril au plus tard. 

De plus en plus d’université proposent désormais des rentrées en janvier, voir en avril. Ce n’est donc pas un drame si vous nous contactez trop tard pour la rentrée de septembre et/ou si vous souhaitez changer d’orientation après avoir entamé une formation en septembre qui ne vous convient pas.

Frais de scolarité

En 2020, les frais de scolarité pour un Bachelor au Royaume-Uni étaient plafonnés à 9250 GBP par an pour les étudiants européens.

Au niveau Master, les universités sont libres de facturer ce qu’elles veulent et les prix sont donc variables. Les programmes les plus abordables se situent dans les eau de 6000 GBP alors que les Masters les plus onéreux dépassent parfois les 20 000 GBP.

Peu de français le savent, mais il existe une aide de la part de l’état britannique pour les étudiants européens désireux de poursuivre leurs études en Angleterre au niveau post-bac. Le concept est très simple : l’état propose un prêt aux étudiants européens. Tout européen est éligible pour souscrire à ce prêt, à condition qu’il n’ait pas encore obtenu de diplôme équivalent au Bachelor. Cela ne dépend aucunement des revenus du foyer.

Le prêt est censé couvrir l’intégralité des frais de scolarité sur 3 à 5 ans. Il devra être remboursé mais vous verrez que les conditions sont plutôt attrayantes : les remboursements sont dus une fois que vos études sont terminées et que vous gagnez plus de £24,000 par an. A partir de ce seuil de revenus, vous rembourserez de manière proportionnelle à votre salaire. Si, au bout de 30 ans, vous n’avez pas terminé de le rembourser, votre dette sera tout simplement annulée.

Pour tout complément d’information, n’hésitez surtout pas à prendre contact avec notre équipe de conseillers – nous sommes là pour répondre à vos interrogations !

 

Programmes similaires
Étudier à l'étranger : le guide Logo ICEF Logo Australia Future Unlimited Logo New Zealand Education Logo PIER Logo Quality English UCAS We are a UCAS registred centre
J'accepte Je refuse C'est quoi un cookie ? Fermer

Vos préférences de cookie ont bien été modifiées