Skip to main content

Système éducatif canadien

Avant de partir étudier dans l’une de nos universités canadiennes, mieux vaut bien comprendre le système éducatif local et savoir à quoi vous attendre en termes de cours, logement, frais… Cette page devrait répondre à bon nombre de vos interrogations, mais si vous avez la moindre question, n’hésitez pas à contacter l’un de nos conseillers !

Le système

Le système universitaire canadien est différent du système européen, aujourd’hui sous la formule « Licence-Master-Doctorat ». Cette dernière décompose les études supérieures en 3, 5, et 8 ans et impose aux étudiants un rythme d’apprentissage qui n’est pas toujours adapté. De ce point de vue, l’avantage que présente le système canadien est double :

  • D’une part, son découpage est plus flexible : il est possible de faire des cursus universitaires de 2, 4, 5/6, et 8 ans.
  • D’autre part, le contenu des semestres est modulable : vous pourrez augmenter ou diminuer votre charge de travail par semestre en choisissant plus ou moins de matières à suivre.

Le deuxième point de divergence entre l’offre de formation européenne et sa contrepartie nord-américaine est la rigidité du cursus. Les universités canadiennes mettent en avant la nécessité pour un étudiant de « construire » sa propre éducation. Le résultat est un cursus flexible, qui vous ressemble, et qui est, pour une grande partie, à la carte. En effet, à chaque cours est assigné un certain nombre de crédits, et ce sont ces crédits que vous « achèterez » chaque semestre. Par conséquent, vous pouvez choisir le nombre de cours que vous voulez en fonction de la charge de travail qui vous convient.

Le système de notation canadien est, lui aussi, différent du système utilisé en France. Chaque note obtenue en cours est exprimée en pourcentage (ex: 60% au lieu de 12/20). A chaque fourchette de pourcentage est liée une lettre A+, A, A-, B+, B, B-, C+, C, C-, D et F. Par exemple, la fourchette de pourcentage correspondant à un A+ est 90-100%. Celle correspondant à un B est 72-75%. Pour qu’un cours soit validé, vous devez avoir une moyenne de C sur la totalité du semestre, soit 60-63% (12/20). Bien que, à prime abord, ceci puisse effrayer un étudiant étranger, l’objectif est parfaitement atteignable. La moyenne de tous les cours du semestre s’appelle le TGPA (Term Grade Point Average), qui conditionne le GPA (Grade Point Average) – votre moyenne générale à l’issue de votre programme.

Les diplômes

Il existe plus de 200 instituts de formations post-baccalauréat au Canada. Voici quelques infos pour vous y retrouver dans la grande variété d’établissements d’études supérieures.

canada-systeme-educatif

 

Il est important de noter ici quelques équivalences avec le système LMD européen. Au bout de 4 ans, vous validerez un Bachelor Degree, qui est l’équivalent de la Licence en France (même si vous pouvez le faire valoir comme Bac+4) – cela implique que vous devez avoir validé 4 ans d’études pour pouvoir passer au niveau supérieur au Canada. Pour intégrer un Master, il faudrait donc avoir déjà validé un M1 en France.

Les community colleges

  • Les community collegesreprésentent la première option dans les études au Canada. Ces établissements forment les élèves en 2 ans (bien qu’il soit possible d’allonger la durée des études) à un diplôme équivalent au DEUG, l’Associate of Arts Degree, ou un diplôme plus professionnalisant et pratique : le Diploma.Certains proposent même des Bachelors Degreeen 4 ans, voir des Graduate Certificates (Diplôme Bac+5 équivalent à un Master professionnel).
  • Aussi, ces formations donnent toutes accès à une poursuite d’études, en Bachelor (maîtrise). Au cours de votre cursus au sein d’un community college canadien, vous obtiendrez un certain nombre de crédits que vous pourrez transférer dans un undergraduate college ou une université. Concrètement, à l’issue de votre Associate Degree, vous pourrez rentrer à l’université en 3e année.
  • Les community colleges délivrent aussi des certificats d’études, qui sont essentiellement des formations courtes et très spécialisées, de quelques semaines à quelques mois.

Les undergraduate colleges

  • Le terme undergraduate college désigne tout établissement qui forme des étudiants jusqu’au Bachelor. Au Canada, comme en Australie et en Angleterre, tout étudiant n’ayant pas encore obtenu le Bachelor est appelé un undergraduate. Une différence existe cependant : si, en Australie, en Nouvelle-Zélande, et au Royaume Uni, le Bachelor équivaut à une Licence française (Bac+3), au Canada et aux Etats-Unis, il équivaut à une Maîtrise (Bac+4).
  • Les activités extra-scolaires et/ou hors-campus, très fréquentes dans les undergraduate college, représentent aussi un plus par rapport aux community college. Elles favorisent l’intégration des étudiants dans un environnement étranger, ainsi que l’apprentissage de la culture du pays d’accueil par le bas.
  • Le terme university désigne en Amérique du Nord tout établissement délivrant des diplômes de 2ème et 3ème cycles, c’est-à-dire des Masters Degrees et des doctorats (appelésdoctorates ou Ph.D), en plus des diplômes undergraduate. Ces établissements proposent donc, en plus des programmes undergraduate, des graduate programs : des programmes post-Bachelor. La plupart des universités canadiennes sont très spécialisées : certaines sont reconnues pour leur Masters en médecine, quand d’autres sont plus connues pour leurs Masters en science politique, etc.
  • L’entrée en Master dans les universités canadiennes est soumise à une forte sélection. Le parcours de chaque postulant est étudié à la loupe Le GPA (votre moyenne générale) est très important, car il détermine votre admissibilité dans certains programmes.

La sélection

La sélection des étudiants se fait sur dossier. Le niveau d’anglais est un critère déterminant. Vous devrez donc passer l’ IELTS ou le TOEFL avant votre départ et y obtenir les notes requises par l’ université canadienne en question. Si vous sentez que votre anglais a besoin d’un petit coup de pouce avant de passer l’ IELTS , les universités proposent également des cours intensifs en école de langue, stages à l’issue desquels vous intégrerez directement un programme d’études. Nous sommes à votre disposition pour vous conseiller sur les examens d’anglais. Pour plus d’informations à propos des cours d’anglais au Canada, consultez notre rubrique « Cours d’anglais ».

Votre dossier comprendra tous vos résultats et diplômes obtenus depuis le Baccalauréat (Bac compris). Vous pourrez également y ajouter une lettre de motivation, un CV, voir une ou plusieurs lettres de recommandation. Study Experience vous accompagnera pour monter votre dossier et s’assurera qu’il est optimisé.

Rentrées

La plupart des universités canadiennes proposent 2 grandes rentrées par an, au mois de Septembre et au mois de Janvier. Chaque rentrée est indépendante et il ne s’agit donc pas pour un étudiant rentrant en Janvier de rejoindre un programme lancé 5 mois plus tôt.

Certaines universités au canada proposent parfois des sessions d’été, pratiques pour valider des crédits supplémentaires et réduire la durée de votre cursus.

Frais de scolarité

Les frais de scolarité au Canada sont comparables à ce que demandent les universités britanniques. Certains établissements publics vous permettront de faire une année aux alentours de 5,000EUR, alors que d’autres peuvent vous demander jusqu’à 15,000 EUR par an.

Programmes similaires
Étudier à l'étranger : le guide Logo ICEF Logo Australia Future Unlimited Logo New Zealand Education Logo PIER Logo Quality English