Skip to main content

Parce que votre Bac+2 le vaut bien…

Les amis, cette semaine, je veux vous parler de votre Bac+2, et plus particulièrement de votre poursuite d’études à l’étranger après ce dernier, grâce aux DUTI. Nombre d’entre vous restent bloqués en France parce que titulaires d’un DUT, sans possibilité de poursuite d’études à l’étranger. Les DUT étant mal reconnus en dehors de nos frontières (surtout suite au processus de Bologne), il peut vous arriver de trouver porte close chez plusieurs facs étrangères. Et bien avec les DUTI, forcez donc la serrure !

Vous connaissez certainement cette blague récente : « Un Bac+5, un plombier, et un électricien sont dans un bar. Le Bac+5 dit aux deux autres : « messieurs, qu’est-ce que je vous sers ? »». Comprenez là que, dans la situation économique actuelle, passer par la formation professionnelle est un choix judicieux qui vous permettra véritablement de décrocher un job. Malheureusement, cette dernière est souvent dénigrée en France, au profit des grandes écoles et des cursus plus longs, ce qui fait que le travail de promotion des formations courtes ne se fait pas auprès des partenaires étrangers. C’est dommage, notamment si vous vous sentez de poursuivre vos études après une période d’activité professionnelle ou même directement après votre DUT ou votre BTS.

Cependant, comprenant qu’il y avait un vrai intérêt pour les étudiants comme pour les facs étrangères, bon nombre d’organismes (dont Study Experience) ont décidé d’aller eux-mêmes à la pêche aux partenariats. C’est ainsi que sont nés les DUTI, des programmes d’admission directs en troisième année. Les facs à cibler : UniSA, Sunshine Coast , Lincoln, Coventry… Bref, du choix en-veux-tu-en-voilà, histoire de vous rassurer sur un point très important : non seulement votre diplôme actuel a une valeur importante d’un point de vue professionnel, mais – en plus de ça – de grandes facs s’y intéressent et les reconnaissent comme étant des bases solides pour une poursuite d’études.

Conclusion : vous pouvez faire vos demandes d’admission tranquilles. Avec les DUTI, il y a peu de chance qu’on vous claque encore la porte au nez…

Commentaires

Laisser un commentaire

Étudier à l'étranger : le guideLogo ICEFLogo Australia Future UnlimitedLogo New Zealand EducationLogo PIERLogo Quality English