Skip to main content

Mes études à SHU

Matt G.
Matt G.
Sheffield Hallam University (UK) - BA International Business Studies & French

On pourrait avoir peur quand on pense « études à l’étranger ». Ce n’est pas quelque chose de familier et c’est un voyage que l’on fait seul. Cependant, la période la plus difficile est la première phase, les préoccupations, les angoisses ; mais après vous arrivez sur place et c’est un moment magique.

Je vais partager mes expériences au sein de mon université en Angleterre, une bonne destination pour les étudiants étrangers.

 

Sheffield Hallam University

J’ai intégré l’Université dans un moment tard de ma vie. Apres le ‘sixth form’ (équivalent du Bac en France), je ne savais pas ce que je voulais faire. J’ai recherché un emploi et j’ai travaillé dans un bureau en Angleterre et je suis devenu un ‘au pair’ à Paris pendant 4 mois. Finalement, quand j’avais 21 ans j’ai décidé d’aller a l’université, trois ans après mes amis. J’avais eu un goût pour la vie à l’étranger, et je voulais apprendre la langue de mon père.

Je suis arrivé à Sheffield avec un sourire ; c’était parfait pour moi. Une ville vivante avec des milliers d’étudiants dans la même position que moi. J’était excité (et un petit peu nerveux) de rencontrer mes colocataires dans les ‘student halls’.  Les chambres n’étaient pas chères mais elles étaient assez charmantes et confortables. Mes colocataires étaient sympas et le premier soir nous sommes sortis en boite de nuit, et on connaît la suite…

Pendant mon temps là bas, j’ai rencontré beaucoup de gens, mais éventuellement on s’installe avec un groupe d’amis avec qui on va vivre l’année suivante.

 

Les cours à Sheffield Hallam

Au début c’était bizarre, n’ayant pas étudié pendant 3 ans, mais j’ai fini pas prendre le rythme. Mon sujet, ‘International Business Studies with French’ avait un emploi de temps assez chargé et j’ai aller à l’université tous les jours. Cependant, les lectures ne correspondent pas toujours aux travaux dirigés; on doit faire beaucoup de recherches indépendantes. Nous avions 6 modules, dont 4 en commerce et 2 en français avec un mélange d’examens et de travaux. Quelques conseils : ALLEZ A LA BIBLIOTHEQUE. C’est très grand, vous y trouverez beaucoup d’ordinateurs et il y a un bon environnement de travail.

 

Les étudiants internationaux

Il y a beaucoup d’étudiants internationaux à Sheffield, et ainsi que des associations étudiantes présentes pour aider les étudiants internationaux a s’installer dans la ville. Personnellement j’aurai aimé faire partie d’une équipe de sport (le foot ou le tennis). Malheureusement je n’étais pas assez bien et les équipes sont extrêmement populaires. Cependant, c’est une bonne façon de se faire des amis, alors si vous avez un talent, pourquoi pas…

Etant un étudiant de langues étrangère, nous avons rencontrés les étudiants internationaux pendant les événements organisés par l’université. Je me suis lié d’amitié avec des étudiants français, et souvent je suis sorti avec eux, ou je les ai aidé avec leur anglais et vice versa. C’est important pour les deux d’intégrer parce que les étudiants anglais ont l’opportunité de faire des études à l’étranger, alors conseiller et discuter avec des étudiants étrangers peut être utile. Alors, si tu es un étudiant étranger ne t’inquiète pas, les anglais vont vous parler, et ils sont très gentils (la plupart du temps).

En général, j’ai bien aimé mon temps à Sheffield Hallam. Parfois j’étais stressé, mais même si Bristol (ma ville natale) me manquait, si vous faites un effort, vous aurez des amis pour vous aider pendant les moments durs, et aussi profiter du bon temps.

 

 

Commentaires

Laisser un commentaire

Étudier à l'étranger : le guideLogo ICEFLogo Australia Future UnlimitedLogo New Zealand EducationLogo PIERLogo Quality English