Skip to main content

Etudes à l’étranger: comment trouver son logement étudiant ?

Ca y est, c’est confirmé: vous êtes admis dans l’établissement de vos rêves. Lettre d’acceptation? Check! Visa? Check! Billet d’avion? Check! A ce stade, on se dit sûrement que le plus dur est fait, non? Enfin presque, reste encore à trouver un logement étudiant. Mais pas facile de dénicher la perle rare quand on débarque dans un nouveau pays. Comment bien se préparer et éviter les arnaques? Toutes nos astuces dans cet article.

 

 

  • Commencer à chercher tôt. Qu’il s’agisse de résidences universitaires ou privées, la course au logement étudiant est souvent longue et semée d’embûches. D’autant plus que les règles et contraintes administratives varient d’un pays à l’autre. Il vaut mieux donc s’y prendre à l’avance pour éviter les mauvaises surprises.

 

  • Ne pas hésiter à se renseigner auprès du service d’aide aux étudiants étrangers de son université d’accueil (International Student Service). Il pourra vous donner des pistes très utiles sur les différentes types d’hébergement disponibles. Les groupes étudiants sur Facebook dédiés à la recherche de logements regorgent également d’annonces. Ca vaut le coup d’y jeter un coup d’oeil.

 

  • Si possible, se rendre dans la ville d’accueil quelques semaines avant la rentrée. Il est plus facile de chercher et trouver un logement un fois sur place, pour des raisons évidentes: cela permet de constater l’offre par soi-même, de visiter les lieux, comparer les prix, les quartiers et de rencontrer d’éventuels futurs colocataires…

 

  • Éviter les traquenards! Avec la prolifération des petites annonces en ligne, l’Internet regorge maintenant d’arnaques ou de “scams”. Si une annonce a l’air trop belle pour être vraie (ex: appartement dans un quartier très convoité pour un loyer dérisoire) c’est probablement le cas! Il est fortement déconseillé d’envoyer de l’argent ou des mandats cash “en avance” depuis la France, surtout si le propriétaire vous demande de recourir à un mode de paiement non sécurisé type Western Union ou MoneyGram.

Le logement étudiant au Royaume-Uni

 En Grande Bretagne, il est très commun pour les étudiants de première année de loger dans des résidences universitaires à même le campus. Ces « student halls » sont l’équivalent anglais des logements proposés par le CROUS et permettent une immersion totale dans l’atmosphère étudiante anglaise. Les chambres sont individuelles mais cuisine et salle de bains sont partagées entre 4 ou 5 colocataires au même étage. L’avantage? La proximité et l’ambiance “colonie de vacances”. Rien de mieux pour se faire des amis rapidement!  Seul problème? La disponibilité n’est pas toujours garantie. Les “halls”  disposent généralement d’un quota de chambres dédiées aux étudiants internationaux, il est donc vivement conseillé d’effectuer la démarche dès la lettre d’admission reçue afin de garantir sa place. Vous pouvez consulter directement le student housing office de votre université ou faire une recherche sur My Student Halls, un site qui répertorie toutes les residences du pays.

 

Dans la plupart des cas, les étudiants en Angleterre choisissent de se mettre en colocation avec leurs camarades des premiers jours à la fin de leur première année. La norme en Angleterre est de lister le prix des loyers à la semaine. Comme en France, si vous n’avez pas de revenus stables, il vous sera demandé de trouver un garant (résidant en Angleterre ou en France). Le dépôt de garantie, quant à lui, est généralement équivalent à six semaines de loyer. Enfin, faites bien attention à la date de départ du contrat de location (rien de sert de signer au mois d’Août si vos cours ne débutent pas avant le mois d’Octobre!).

 

Si vous n’avez rien trouvé avant votre arrivée et que les “student halls” sont complets, pas de panique! Loger en auberge de jeunesse reste une bonne solution temporaire — voire même définitive, si vous vous y plaisez. Les réseaux sociaux sont aussi de bonnes ressources qui permettent de dialoguer directement avec les potentiels futurs “flatmates” (colocataires) ou propriétaires (e.g: « Le Cercle des Français à Londres” ou “Francais a Bristol”)

Les sites utiles (pour l’Angleterre):

SpareRoom

Gumtree

EasyRoommate

Hostel World

YHA

 

Le logement étudiant aux Etats-Unis (USA)

 

Il existe plusieurs moyens de se loger aux Etats Unis: sur le campus ou hors-campus. Presque toutes les grandes universités (sauf les “community college”) proposent des habitations aménagées (appelées “dorms”) à leurs nouveaux étudiants. Dans ces résidences, chaque étudiant partage sa chambre, sa douche et ses toilettes avec un colocataire du même sexe. La cuisine est aussi commune mais beaucoup de résidences offre une option “demi-pension” avec repas inclus.  Comme de l’autre côté de l’Atlantique, il faut s’y prendre tôt car elles sont très prisées! Si vous manquez le coche, il reste néanmoins des programmes qui permettent aux étudiants étrangers de s’installer en résidence universitaire ou en famille d’accueil (Temporary Housing) en début de semestre le temps de trouver un logement permanent.

 

Pour économiser et faire de nouvelles rencontres, prendre un appartement en colocation est une très bonne option. Il existe de nombreux sites qui les répertorie. Craigslist, le géant des petites annonces (avec 50 millions de nouvelles annonces tous les mois) est un bon point de départ. Mais attention: louer un bien aux Etats-Unis n’est pas aussi facile qu’il paraît et les arnaques sont à tous les coins de rue. Entre propriétaires douteux et démarches interminables, le recherche peut vite tourner au casse tête!

 

Un conseil: si vous ne maitrisez pas l’anglais courant, demandez de l’aide à vos amis bilingues! Le propriétaire d’un appartement vous demandera le plus souvent une attestation de relevé bancaire, plusieurs lettres de références et un garant financier américain (qui puisse justifier de revenus plusieurs fois supérieurs au loyer à l’année). Autre solution: emménager avec des américains qui auront, eux, plus de facilité avec leur dossier.

 

Si votre budget est très serré, habiter dans une famille d’accueil est la solution de loin la plus économique. C’est aussi très enrichissant sur le plan culturel. Enfin, n’hésitez pas à consulter Facebook. Une pléthore de groupes d’entraide existent (pour trouver des petits boulots, un logement, et même dénicher ses meubles) et ceux-ci se déclinent dans beaucoup de villes à travers les Etats-Unis (e.g: “les Frenchies à NY”)

 

Les sites utiles aux USA

Craigslist

EasyRoommate

Kangaroom

Universal Student Housing

Commentaires

Laisser un commentaire

Étudier à l'étranger : le guide Logo ICEF Logo Australia Future Unlimited Logo New Zealand Education Logo PIER Logo Quality English