Skip to main content

Do you speak le Français ? Ou quand on vous parle de cours de langue en immersion…

Tout le monde s’est déjà retrouvé dans un cours de langue où le professeur refuse de parler autre chose que la langue qu’il enseigne. Vous avez donc certainement le souvenir d’avoir à sortir « Buenos dias » ou « Hello » à des amis qui, pourtant, parlent parfaitement le français, de peur de vous prendre des devoirs en rab.

Très souvent, ça donnait lieu à des conversations surréalistes, du style :

 

ANNE-PAMELA : Hola ! Como… euh… el hombre… ayer ?

(ce qu’elle veut vraiment dire : Salut ! C’était comment avec le mec, hier?)

 

KEVINA-MARIE : Muy bien. Euh… La pellicula primero, y bebidas despues.

(ce qu’elle veut vraiment dire : Super. On est d’abord allé au ciné, et ensuite on a pris un pot)

 

ANNE-PAMELA : Et… pardon… Y despues… Euh… Crac-crac ?

(Bon, là je vais pas vous faire un dessin…)

 

Et bien figurez-vous que certains profs poussent le vice jusqu’à des extrêmes qui peuvent être fatals. Un exemple récent : selon le magazine The Onion, une professeure de français d’un lycée de Francfort, dans l’état américain du Kentucky, a contraint Jennifer Block, une de ses élève, à l’avertir d’un incendie dans la langue de Molière plutôt que celle de Shakespeare, occasionnant de ce fait des dégâts extrêmement importants. Alors que la jeune fille commençait sa phrase en anglais, la linguiste, Madame Shapiro, lui ordonna de la terminer en français. Le feu, qui avait démarré dans une poubelle des toilettes des filles du deuxième étage de l’établissement, a eu le temps de se propager avant que Jennifer ne puisse trouver les mots pour décrire l’incident…

 

Imaginez-donc l’importance d’avoir un francophone à disposition dans une situation de ce type… Si vous aviez été là, vous auriez pu éviter cette tragédie. On pourrait même aller jusqu’à dire qu’il est de votre responsabilité, en tant que bon français, de vous rendre disponible afin que cela ne se reproduise jamais plus…

 

Alors ne tardez pas ! Partez étudier à l’étranger, que ce soit simplement pour suivre des cours de langues, ou dans le cadre d’un cursus universitaire ! Et faites en sorte que, le jour où la prof de français locale sortira « Si vous souhaitez me dire quelque chose, vous devez le faire en français ! », vous puissiez lui répondre : « Mais vous êtes complètement nouille ! Y’a le feu, espèce de cruche !! »

 

Sur ce, je vous dis à très vite pour de nouvelles aventures !

 

GR

Commentaires

Laisser un commentaire

Étudier à l'étranger : le guideLogo ICEFLogo Australia Future UnlimitedLogo New Zealand EducationLogo PIERLogo Quality English