Mes études en Angleterre

Mes études en Angleterre

Rencontre avec Terence C.F, étudiant à University of Bedfordshire - Luton Campus

Bonjour Terence, peux-tu te présenter en quelques lignes ?

Bonjour, je m’appelle Terence et j’ai 26 ans. Dans un premier temps j’ai étudié l’électronique jusqu’au niveau BTS – réalisé en apprentissage, en France. Ensuite, je suis parti une première année en Angleterrei comme jeune fils Au Pair dans la banlieue proche de Londres. Le but était de m’occuper d’un jeune garçon de 5 ans, de l’amener à l’école, le ramener, faire quelques devoirs avec lui et bien sûr de le divertir. Après une expérience très riche et après un progrès considérable en anglais, j’y suis retourné cette fois-ci en tant qu’étudiant 🙂 Je suis un passionné de sport comme le ski mais plus particulièrement des arts-martiaux, notamment l’aïkido que je pratique depuis treize ans.   

 

Où as-tu effectué tes études à l’étranger et à quelle période ? 

J’ai fait un « Bachelor Degree » à « University of Bedfordshire – Luton Campus » dans le domaine sociologique « Health and Social Care ». Ayant obtenu un « BA (Hons) 2:1 » je suis maintenant en recherche de travail dans le domaine de la protection de l’enfance (“Child Protection”) au Royaume-Uni.

Pourquoi as-tu choisi cette destination ? 

Etant parti une première année, j’ai gardé un lien étroit avec la famille d’accueil jusqu’à m’accueillir une nouvelle fois, cette fois-ci dans le cadre de mes études. C’est aussi ce qui m’a motivé à rester assez proche de Londres (Luton étant à environ 50 km de Londres).

 

Peux-tu nous décrire ta vie étudiante ? Qu’est-ce qui change par rapport à la France ?

Durant mon BTS en alternance, j’ai eu pour habitude de suivre un programme de salarié, ayant fait les 35h hebdomadaires. Cette fois-ci, en découvrant l’Université, je me suis rendu compte qu’être indépendant était un atout primordial. Je n’avais que 7h à 8h de cours par semaine, cependant le reste du temps libre était chargé en termes de recherche pour les devoirs à réaliser, qui étaient le plus souvent sous forme d’essais et de rapports. Malgré le peu de temps de repos et/ou libre, sur mes trois années, j’ai continué à m’occuper de cet enfant avec qui j’étais en tant que Au Pair avec une plénitude d’activités (football, basketball, badminton, cinéma et autres). 

C’est toi le city guide, quelles sont tes bonnes adresses et bons plans à nous conseiller à Londres ?

Dans le comté du Hertfordshire côté Essex (au nord de Londres) il y a un vaste parc régional « Lee Valley Park » où l’ont peut se balader à pied ou à vélo en bord de lacs, on peut également y pratiquer du canoë étant donné que ce parc a servi pour les Jeux Olympiques de Londres 2012. Pour les mordus du shopping, Marble Arch et Oxford Street dans le centre de Londres sont des lieux incontournables. Camden, Soho et Leicester Square sont également des lieux importants et très vivants, surtout pour sortir le soir. Egalement, le Shakespeare Globe est un lieu sympa à visiter. Pour ceux qui recherchent le calme et d’autres visites historiques sur le Royaume-Uni, voici quelques villes intéressantes à voir, et que j’ai eu l’opportunité de visiter : Oxford, Cambridge, Canterbury, Cardiff.

Qu’est ce que cela t’a apporté de faire tes études à l’étranger ? 

Tout d’abord, cela m’a permis de progresser considérablement en anglais. Je ne pense pas que l’herbe soit plus verte ailleurs, cependant étudier à l’étranger, dans une langue qui n’est pas ma langue maternelle, a été un grand défi (réussi) car il a fallu se dépasser. Cela m’a également permis d’enrichir mon vocabulaire en Français et de voir un lien encore plus proche entre ces deux langues. Cela m’a beaucoup apporté sur le dépassement de soi, j’ai été satisfait de voir une autre méthodologie de travail et d’études en Angleterre. Ce séjour m’a permis d’accroître la confiance en soi. Je me suis construit un cocon durant ces trois années, ce qui me pousse à prolonger mon séjour pour encore quelques années.

Quels sont tes conseils pour celles et ceux qui envisageraient de partir comme toi ? 

Un point qui n’est pas négligeable, c’est l’aspect financier. Soyez sûr d’où vous voulez aller et d’en avoir les ressources nécessaires. Je pense que pour se lancer dans ce genre de challenge il faut être aventurier.

Si c’était à refaire, qu’est ce que tu changerais et pourquoi ? 

Je ne changerai absolument rien car mon séjour s’est bien déroulé, j’ai eu une entente vraiment parfaite avec l’équipe pédagogique de l’université, mes cours m’ont plu, j’ai choisi l’environnement que je voulais.

Où te vois-tu dans 5 ans ? 

Je me verrais bien avec un MA Social Work ou International Social Work, ensuite, je me verrai bien travailler dans une organisation tel qu’UNICEF, Save our Children, Oxfam etc…

Merci à Terence pour ce beau retour d’expérience. Nous vous donnons rendez-vous le mois prochain pour une nouvelle study expérience !