Les études de Politique & Relations Internationales à Cardiff

Les études de Politique & Relations Internationales à Cardiff

Rencontre avec Lucie, étudiante à l'université de Cardiff

Bonjour Lucie, peux-tu te présenter en quelques lignes ?

Je m’appelle Lucie, j’ai 19 ans et je viens de terminer ma première année de Bachelor à l’Université de Cardiff où j’étudie la Politique et les Relations Internationales. Je suis passionnée par le sport et notamment le football.

Où as-tu effectué tes études à l’étranger et à quelle période ? 

J’ai commencé à étudier à Cardiff en septembre 2018 et je devrais finir mon Bachelor en mai 2021.

Pourquoi as-tu choisi cette destination ? 

Bonne question ! Pour être honnête, je voulais vivre et étudier dans une ville à taille humaine. Alors oui, Cardiff reste la capitale du Pays de Galles et compte plus de 300 000 habitants, mais je trouve que les gens sont beaucoup plus ouverts et souriants que dans une ville comme Londres par exemple, où tout le monde est pressé et stressé, un peu comme à Paris.

Cardiff est, pour moi, un excellent compromis. On y trouve de tout mais sans en avoir trop.

L’atmosphère de l’Université a aussi été déterminante dans mon choix. Je recherchais un campus vivant et proche du centre-ville et j’ai été servie car Cardiff University compte l’une des meilleures Students’ Union du Royaume-Uni, mais aussi plus de 200 societies de quoi profiter pleinement de l’expérience universitaire britannique !

Peux-tu nous décrire ta vie étudiante ? Qu’est-ce qui change par rapport à la France ?

J’ai envie de répondre “quasiment tout !”, mais la chose la plus frappante reste le nombre d’heures de cours : une douzaine par semaine — ça peut paraître peu, mais l’accent est mis sur le travail personnel. Pour 50 minutes de « Lecture » ou de « Seminar », il y a environ une heure / une heure et demie de préparation, recherche en amont et à peu près la même chose après le cours pour retravailler, approfondir ce qui a été vu ; ce qui donne en fin de compte une semaine assez chargée.

Mais paradoxalement, même si nous sommes beaucoup plus libres dans nos études, je trouve que nous sommes aussi beaucoup plus entourés : j’ai la chance d’avoir à la fois un mentor et un tuteur qui sont là pour me guider et répondre à toutes mes questions aussi bien au sujet des cours que de la vie en général, et puis l’administration est très réactive et bienveillante. Il y a aura toujours quelqu’un pour vous aider.

L’autre différence majeure avec la France est pour moi l’ambiance de l’université et ce qu’il en émane. Ici, l’expérience universitaire ne se résume pas à aller en cours et à travailler : tout est fait pour que vous rencontriez du monde grâce aux societies, et découvriez de nouvelles choses au moyen par exemple de programmes d’échanges avec des universités des quatre coins du globe.

Je trouve aussi que le fait que pratiquement tous les étudiants vivent ensemble en résidence et restent sur le campus le week-end amène quelque chose de différent de ce que l’on peut trouver en France.

C’est toi la city guide, quelles sont tes bonnes adresses et bons plans à nous conseiller à Cardiff ?

Il y a une multitude de choses à visiter à Cardiff, mais l’endroit incontournable reste avant tout le Principality Stadium. J’ai été, pour ma part, assez impressionnée de voir, lors de ma première visite, cet immense stade trôner en plein milieu du centre-ville. Mais cette proximité rend encore plus impressionnante l’atmosphère folle de la ville les jours de grand matchs de rugby.

Pour profiter d’une expérience plus reposante, je conseillerais une ballade dans Bute Park ou un tour de bateau sur la rivière Taff qui permet de rejoindre directement la baie. Les visites du Château et du Musée national sont également très agréables.

2 options sont à considérer quand on veut faire du shopping à Cardiff : les petites boutiques dont regorgent les très typiques Arcades, ou alors le gigantesque centre commercial St David’s. Mais comme tout est à côté — car le coeur de la ville n’est pas très étendu — on peut aussi bien faire les deux.

Pour finir, je recommanderais de ne pas hésiter à s’éloigner de Cardiff même pour visiter les alentours, qui sont d’ailleurs très bien desservis par des bus, notamment Penarth et sa magnifique jetée et Barry, qui est la plage la plus proche, car non, il ne fait pas que pleuvoir au Pays de Galles ! Au contraire, je dirais même avoir été plutôt surprise par le relatif beau temps tout au long de l’année !

Qu’est ce que cela t’a apporté de faire tes études à l’étranger ? 

Faire mes études à l’étranger m’a apporté énormément, beaucoup plus que je ne pouvais l’espérer. Je ne suis pas seulement devenue quasiment bilingue, j’ai surtout rencontré des personnes incroyables et ait pu tisser des amitiés avec des gens du monde entier. Cela m’a aussi permis de mieux me connaître moi et de déterminer ce que je veux vraiment dans la vie. Partir vivre seul dans un autre pays n’est pas facile tous les jours, mais c’est indéniablement une expérience épanouissante qui fait gagner en maturité.

Grâce à ça, de nombreuses portes se sont également ouvertes pour moi : j’ai, par exemple, pu participer à un voyage éducatif en Israël et Palestine et en apprendre plus sur la réalité de ce qu’il se passe là-bas, mais surtout je vais sûrement partir un semestre à San Francisco par le biais d’un programme d’échange.

Je suis persuadée que le fait de partir étudier à Cardiff est un réel tremplin pour ma vie future et je remercie encore Study Experience d’avoir été d’une aide précieuse dans mon projet.

Quels sont tes conseils pour celles et ceux qui envisageraient de partir comme toi ? 

En un mot : Foncez ! La seule chose que je veux que vous reteniez de mon témoignage est que si vous avez l’opportunité de le faire allez-y, vous ne le regretterez pas.

Néanmoins, il est important à mon sens de se sentir vraiment prêt à partir pour pouvoir en tirer le maximum car oui, cela ne va pas être rose tous les jours et il faut en être bien conscient. Toutefois, c’est une expérience tellement magique qu’on en oublie vite les quelques mauvais côtés et qu’on finit même par se plaindre que le temps passe trop vite et qu’on ne peut pas profiter assez de tout.

Si c’était à refaire, qu’est ce que tu changerais et pourquoi ? 

Pour être honnête pas grand chose, tout se passe comme je l’aurais souhaité.

Où te vois-tu dans 5 ans ? 

Dans 5 ans j’aimerais avoir réalisé mon rêve ou du moins avoir commencé à le faire, qui est de travailler dans le management du football. Je sais que c’est un milieu très difficile et qu’y entrer n’est pas donné à tout le monde mais je vais tout faire pour y arriver. Après, je ne sais pas du tout où je serai : États-Unis, Grande-Bretagne, Espagne, Suisse… Pour être honnête j’ai du mal à m’imaginer en France, cette première expérience d’étude à l’étranger m’a donné envie de voyager encore plus et de découvrir de nouveaux horizons. Cependant j’essaye de ne pas trop me mettre la pression au sujet de mon avenir car je me dis que la vie est pleine de surprises et que tout peut encore arriver.

Merci à Lucie pour ce beau retour d’expérience. Nous vous donnons rendez-vous le mois prochain pour une nouvelle study expérience ! Et si vous aussi vous souhaitez partir étudier à l’étranger, demandez votre invitation pour Elevate, le salon novateur des études à l’étranger, le 5 Octobre à Paris et le 9 Octobre à Strasbourg !

Pour échanger avec les étudiants partis à l’étranger et ceux qui, comme vous peut-être, souhaitent partir à l’étranger, RDV sur la communauté privée MyStudyEx sur Facebook !